Quels matériaux préférer pour une véranda


L'installation d'une pièce additionnelle est la première vocation d'une véranda. Lieu de vie à part entière, cette construction amène de surcroît un cachet indéniable, en neuf ou en restauration. Ses parois vitrées sont encore synonymes de luminosité en toute saison. Une véranda devient aussi bien bureau que jardin d'hiver. Attention, renseignez-vous sur les démarches règlementaires : une déclaration de travaux peut être obligatoire pour la construction.

Devis verandas toitures en verres

Trois mois d’attente ne sont pas rares. Sol, toit, murs, etc. : l'édification de la véranda réclame de multiples étapes. Il faut commencer par faire une dalle en béton, de préférence de couleur foncée pour s'assurer un apport thermique, puis pour ceux qui le souhaitent ajouter un parquet. Les fenêtre et portes tout autant que les murs auront un vitrage renforcé car il faut assurer l’isolation du reste du logement.

La toiture peut se composer de diverses matières : verre, plaques, tuiles... Des aménagements supplémentaires peuvent être prévus comme l’installation de panneaux photovoltaïques.

Quelles matières pour la véranda



Une véranda supporte divers matériaux. L'aluminium reste le plus courant, résistant, adapté à toutes les formes, aisé d’entretien et vendu dans de nombreuses couleurs. Il apporte de plus un caractère résolument moderne à une demeure.

Enfin, de grandes améliorations ont été réalisées pour ce qui concerne l’isolation. Il est aussi possible d'opter pour le PVC pour coût, une essence de bois, esthétique et solide ou encore l’acier, matériau indémodable. Faut-il choisir une pergola ou une véranda ? En réalité, leur utilisation est très différente. La première se limite à une ossature et un toit. Elle peut même être la première étape d’une véranda.

Bien que n'étant pas un espace clos, la pergola est avant tout efficace pour se protéger du soleil et des intempéries. Elle se pose contre une façade ou dans une cour.

La pose de la véranda



Un bricoleur expérimenté ou un spécialiste peut construire une véranda. Avant tout, il est primordial d’en préciser la fonction (serre, salon, etc.) et la dimension, mais aussi son emplacement. En suivant, il faut décider de sa structure (à pans coupés, arrondie, etc.

Si des vérandas prêtes à monter sont de nos jours en vente, leur installation exige d'excellentes connaissances. Une pergola peut en revanche être posée assez facilement par un bricoleur expérimenté en un ou deux jours. Vous avez toujours la solution du menuisier : cela coûte plus cher, d'un autre côté vous êtes sûr d'avoir un travail parfait. N’oubliez pas cependant de poser la question de la garantie de dix ans.

La véranda au fil de l'année



La météo de votre région fait partie des choses à considérer lors de l’achat de la véranda.

En effet, quand elle sera en place, il faudra assurer son entretien. L’aluminium se révèle en la matière le plus pratique alors que le chêne nécessite des traitements. Petite astuce pour les verres, préférez un vitrage auto-nettoyant pour les côtés comme pour la toiture. Les tarifs d’une véranda couvrent une large fourchette : il faut compter de 15 000 à 30 000€, tout dépend de des dimensions et des matériaux choisies. Le PVC est le matériau le plus économique, l’acier le plus cher.

On peut acquérir des vérandas dans le commerce comme chez un distributeur. Avant d'acheter les matériaux, vous pouvez dessiner vous-même les plans de la véranda dont vous rêvez. Ces prix n'incluent pas l’installation. A ce propos, n'hésitez pas à faire jouer la concurrence.